LISTE D’UNION DE LA DROITE ET DE SES ALLIÉS

ELECTIONS MUNICIPALES DE MENTON LES 15 ET 22 MARS 2020

Les élections municipales des 15 & 22 mars prochains engageront l’avenir de Menton.

 

La liste que j’ai l’honneur de vous présenter est composée de Mentonnaises et de Mentonnais conscients des enjeux actuels mais aussi à moyen et long terme. Mes colistiers sont issus en majorité de la société civile et du monde associatif. Certains sont des élus sortants, issus de différentes tendances politiques, qui ont eu l’intelligence de dépasser les clivages anciens et stériles pour se rassembler autour d’un projet.

 

Le programme que nous vous proposons est le fruit d’une large concertation et de très nombreuses rencontres avec celles et ceux qui font notre ville dans les domaines économique, culturel, éducatif, numérique, sportif et humanitaire. Les actifs et les retraités, les Mentonnais de souche ou de cœur sont bien conscients que l’avenir se conçoit et se construit dès aujourd’hui.

 

Ce document constitue la synthèse de ce que nous souhaitons mettre en oeuvre en fonction de l’état véritable des finances.

 

Nous mettrons progressivement en place la cantine à 1 euro, la construction de crèches et la création d’une maison de retraite municipale dans le centre-ville.
Les partis politiques n’ont plus à eux seuls la solution ! On ne gère pas une ville au nom d’une idéologie, mais avec du bon sens et du professionnalisme. Etant chef d’entreprise, je m’entoure de compétences, sans aucun ostracisme. Ma liste est donc le miroir de notre ville, elle rassemble des femmes et des hommes honnêtes, passionnés, engagés au quotidien dans la vie Mentonnaise.

 

Ecouter, déléguer, travailler en équipe, aller chercher des talents et promouvoir ceux qui existent c’est comme cela que se gère une entreprise et/ou une commmune. Pour une nouvelle époque, je vous propose donc une nouvelle équipe. Pour vous, je mettrai toute mon énergie, mon expérience et ma foi en l’avenir, afin qu’ensemble nous imaginions Menton demain.

TOUTES LES VÉRITÉS NE SONT PAS BONNES À ENTENDRE

La Cour Régionale des Comptes, organisme d’etat chargé du contrôle de la bonne gestion de l’argent public, a rendu son rapport définitif sur la gestion du dernier mandat de l’équipe sortante. Les extraits que vous trouverez ci-dessous sont consultables dans ledit rapport :

 

  • Page 15 : la commune n’a respecté ni la règle de l’annuité budgétaire, ni le principe d’indépendance des exercices comptables.
  • Page 22 : la commune a agi sur sa capacité d’autofinancement en préférant augmenter la fiscalité plutôt que de réaliser des économies sur le fonctionnement.
  • Page 23 : Entre 2011 et 2016 le produit cumulé de la taxe d’habitation et de la taxe foncière à Menton a augmenté de 16,5% (soit 4 millions d’euros) et la taxe sur l’électricité a elle aussi augmenté de 12%.
  • Page 24 : les dépenses réelles de fonctionnement de la Mairie de Menton sont de 2009,00 €/habitant là où la moyenne française des villes de même taille est de 1358,00 €/ habitant

 

Le Figaro économique a classé Menton dans les 15 villes les plus endettées de France

Jean Claude GUIBAL, élu depuis 31 ans brigue un sixième mandat, lui qui écrivait dans son journal de campagne au sujet de son prédécesseur, le Général AUBERT alors agé de 73 ans : «Le sortant a été élu pour la première fois il y a 25 ans… 25 ans, c’est long.

En un quart de siècle le monde a changé, les hommes aussi » !